Quelques oeuvres du baron Régis de Trobriand

 

 

Depuis "Les Gentilhommes de l'Ouest", paru en 1841, jusqu'à sa mort en 1897, le baron Philippe Régis de Trobriand a toujours suivi sa veine littéraire, se consacrant même un certain temps au journalisme. Il s'est essayé à la poésie, s'est frotté au roman, a fait preuve d'un réel talent de peintre (voir ci-dessous) mais est surtout connu pour ses souvenirs militaires de la Guerre de Sécession et de ses années de garnison dans l'Ouest des Etats-Unis. On citera ainsi :

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Gentilhommes de l'Ouest (Paris, 1841)

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Le Rebelle (N.Aubin & W.H.Owen, Québec 1842) - [copie au format pdf téléchargeable sur le site de la Bibliothèque électronique du Québec].

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Quatre Ans de Campagnes à l'Armée du Potomac (Paris: A. Lacroix, 1874) (2 vols.)

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Four Years with the Army of the Potomac (Boston: Ticknor and Co., 1889)

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Rachel à l' Amerique. 1855. Vie Militaire dans le Dakota (Paris: H. Champion, 1926)

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Vie Militaire dans le Dakota: Notes et Souvenirs (1867-1869) (Paris: H. Champion, 1926)

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Army Life in Dakota, Selections from the Journal of Philippe Regis Denis de Keredern de Trobriand (Chicago: Lakeside Press, 1941)

Philippe Régis Denis de Keredern de Trobriand, Military Life in Dakota (St. Paul: Alvord Memorial Commission, 1951) (St. Paul: Alvord Memorial Commission, 1951)

 

Couverture du premier roman de Philippe Régis de Trobriand

 

FortBerthold et le village Like-a-Fishhook (North Dakota), c. 1868
(dessin préliminaire)

 

 

FortBerthold et le village Like-a-Fishhook (North Dakota), c. 1868
(deux aspects de l'oeuvre)

Sur les rives du Missouri (1868)

Comptoir de traite dans la région de Fort Stevenson

 

Douglas creek (Dakota du Nord)

 

Hivernage à Fort Stevenson (North Dakota)

 

dessin par Philippe Régis de Trobriand du
chef Arikara White Parfleche

 

Ces peintures et dessins font partie de la collection conservée
par la State Historical Society du North Dakota

 

 

 

Note sur la comtesse de Trobriand,
née Mary Mason-Jones

 

La Comtesse de Trobriand 1819-1907
Frederick MacMonnies (1863-1937)
Huile sur toile, 1901
Copyright Hirschl & Adler Galleries, Inc., New York City

 

La baronne, puis comtesse de Trobriand (à partir de 1874, année du décès du dernier représentant de la branche aînée des Keredern de Trobriand), née Mary Mason-Jones, était la fille d'Isaac Jones, président de la Chemical Bank, et de Mary Mason, grande-tante de l'écrivain américain Edith Wharton. Cette grande-tante servit de modèle à Edith Wharton pour la "haute et puissante" Mrs Mingott, dans son roman "The age of innocence". Un personnage inspiré par la baronne de Trobriand apparaît également, de manière épisodique, dans ce roman, sous le personnage d'une fille dont le mariage, avec un marquis italien, est arrangé par Mrs Mingott.

Ce portrait de la comtesse de Trobriand, où elle apparaît dans une attitude quasi-royale ( à noter le manteau d'hermine et l'aigrette, signe qu'elle fut présentée à la cour de Napoléon III), fut fait à Paris où elle menait une vie somptueuse, et la légende familiale veut que les séances de pose n'avaient lieu que durant les réceptions que donnait la Comtesse dans son salon chaque dimanche après-midi.