La famille de Marie Victoire Désirée d'Haussy

 

Le 29 septembre 1829 était célébré à Paris le mariage de Pierre Louis Auguste Denis-Lagarde, avocat à la Cour Royale, avec Marie Victoire Désirée d'Haussy, née à Paris au 27 rue des Filles du Calvaire (ancien 6ème arrondissement) le 3 juin 1800, fille de Jean Baptiste Joseph Désiré d'Haussy et de Nicole David, son épouse.

Jean Baptiste Joseph d'Haussy, artiste musicien, né à Haussy (district de Valenciennes - Département du Nord) le 9 novembre 1771, avait d'abord exercé la profession d'imprimeur, à Valenciennes puis à Paris où, le 9 fructidor an II ( 26 août 1794), il sollicite, et obtient, de la faction Poissonnière à Paris, un acte de notoriété lui reconnaissant cette profession d'imprimeur. Il habitait alors au 2 rue du Faubourg Poissonnière où il était vraisemblablement employé chez le sieur Louis Guibert Pallissaux, lui-même imprimeur à la même adresse.

Né à Haussy, bourg proche de Valenciennes, Jean Baptiste Joseph s'était donc installé très jeune dans la région parisienne. Il avait épousé, en premières noces, le 7 septembre 1794, Jacqueline Henriette Marquet dont il devait divorcer, apparemment sans enfants, le 17 mai 1795 (8 prairial an III). Suivant alors l'exemple de son frère cadet Arsène Louis, artiste musicien installé à Paris au 205 rue du faubourg Saint Martin (à l'époque rue du faubourg Martin), il se consacre désormais à la musique et c'est sous cette activité professionnelle d'artiste musicien qu'il est enregistré lors de son second mariage, le 1er août 1801 à Ivry sur Seine, avec Nicole David, fille de Pierre David, négociant à Paris, et de Marie Jeanne Champagne. La fille qu'ils avaient eue le 3 juin 1800 à Paris, donc avant la célébration du mariage, déclarée sous le nom de Marie Victoire Désirée, a été reconnue et légitimée au moment de ce mariage, comme il est porté à l'acte.

Le couple d'Haussy eut encore deux enfants, Jean Arsène, né à Ivry le 20 novembre 1803, et Jacques Auguste, né à Paris le 7 janvier 1810. Au moment de cette dernière naissance, en 1810, les d'Haussy habitaient au 98 rue de Saintonge dans le sixième arrondissement de Paris. Ils habitèrent ensuite rue des Filles du Calvaire, au numéro 27, logement de la famille au moment du mariage de Marie Victoire Désirée avec Pierre Louis Auguste Denis-Lagarde. Au moment de son décès, le 5 juillet 1858, Jean Baptiste d'Haussy résidait au 34 du Boulevard du Temple, toujours dans le sixième arrondissement. Il fut enterré le 8 juillet 1858 au Cimetière de l'Est (Cimetière du Père Lachaise). Le 5 octobre suivant, son fils Jean Arsène, demeurant alors au 31 rue du faubourg Saint Martin, épousait sa compagne Clarisse Sacard, lingère en chambre, fille de Françoise Sacard, née à Vesoul (Haute Saône) le 7 janvier 1822.

Le frère cadet de Jean Baptiste, Arsène Louis, né le 21 mars 1775 à Valenciennes, qui était donc artiste musicien, avait épousé à Paris 5ème, le 26 septembre 1801, Marguerite Eulalie Clément, elle-même musicienne et issue d'une famille de musiciens de Provins (Seine et Marne). En effet, son père Nicolas y était Maître Organiste, professeur de musique, et son grand-père Pierre Charles, facteur d'orgues. Des quatre fils issus de cette union aucun n'a poursuivi dans la carrière musicale, Jean Marie Arsène étant tailleur, Pierre Arnaud et Louis Pierre cordonniers, Jean Baptiste Alphonse surveillant, tous à Paris où ils se sont mariés et ont fait souche. Le petit-fils de Pierre Arnaud, Raoul Jules, né à Neuilly sur Seine (92200) le 27 mai 1884, a fait une carrière d'administrateur des colonies et est décédé à Tananarive (Madagascar) le 28 avril 1941. La petite-fille de Raoul Jules d'Haussy, Catherine Goffin d'Haussy, habite toujours de nos jours à Lille. Le fils de Louis Pierre d'Haussy et de Anne Geoffroy, Désiré Arsène (1830-1870) exerça la profession de dessinateur et fut un artiste peintre reconnu. Une de ses oeuvres, "La vendange", fut exposée en 1864 au Salon annuel du Palais des Champs Elysées organisé par la Surintendance de la Maison de l'Eppereur et des Beaux-Arts.

 

oeuvre d' Arsène Désiré d'Haussy

"Paysage rural avec paysanne" Huile sur toile de Désiré Arsène d'Haussy

 

Le père de Jean Baptiste Joseph et de Arsène Louis, lui-même prénommé Jean Baptiste, était né à Valenciennes le 5 juin 1746 dans le ressort de la paroisse de Notre Dame de la Chaussée. Il fut employé aux fermes du Roi, praticien en droit puis, après s'être installé avec ses fils dans la région parisienne, garde-magasin des effets de campement militaire à Franciade, avant de terminer comme receveur des Barrières, probablement à l'octroi de Saint Denis. C'est là qu'il est sans doute décédé, son épouse Marie Jacqueline Josèphe Ledon y étant morte elle-même le 2 mai 1795, à ce qui s'appelait alors, après les changements de nom de localités instaurés à la Révolution, Franciade-lès-Paris.

Les ascendants de Jean Baptiste d'Haussy venaient d'une famille originaire de la petite ville d'Englefontaine (59530 - Dpt du Nord). Le père de Jean Baptiste, Jean Joseph d'Haussy, y était né en 1721 et y exerçait les activités de norretier fourbutier (soit de cultivateur maraîcher et éleveur de bétail). Il est décédé à Valenciennes le 22 mars 1784. Son père, Jean François, né à Englefontaine en 1690 et décédé en 1745, était lui-même ouvrier agricole, activité alors désignée sous le terme de manouvrier. Le père de Jean François, Jean d'Haussy, né en 1653 et décédé le 8 mars 1706 à Englefontaine, avait, vers 1690, hérité du père de son épouse Jeanne Bauwé, une métairie à ferme, la cense du Froid à Englefontaine, avant que des revers de fortune n'amènent sa famille à quitter Englefontaine pour s'installer à Valenciennes (Haussy).