INTRODUCTION

 

 

Ce document était, à l'origine, essentiellement destiné à une utilisation familiale. On y trouvera donc des renseignements qui ne sont pas tous du domaine public et certains d'entre eux pourront être occultés.

Les données historiques et généalogiques qui ont servi à son élaboration proviennent de différentes sources :

 

Présentation des familles

 

Les différentes familles qui sont ici décrites ont, entre elles, des liens très divers. Certaines sont étroitement apparentées, par les mariages de leurs membres, d’autres, au contraire, ont des liens plus lâches, conséquences des histoires familiales, voire de l’Histoire tout court.

On trouvera donc, autour du noyau constitué par l’union de Bernard Huguenin et de Jacqueline Baldou, l’histoire et la description des familles suivantes :

1 – les ascendances et la descendance de Bernard Huguenin, soit les familles Huguenin, Revel, Pagès et les familles alliées ou parentes, la famille Laquière en particulier.

2 – les ascendances de Jacqueline Baldou, soit les familles Baldou, Denis de Lagarde, Richard, Le Yaouanc, Nicolas et leurs familles alliées ou parentes, les Boal et les Denis de Keredern de Trobriand.

3 – la famille de Beauharnais en raison de ses liens putatifs avec les familles Denis de Lagarde et Denis de Keredern de Trobriand.

 

Les filiations directes sont reprises au tableau ci-dessous :

Les lignées des familles Baldou & Huguenin

A ces filiations directes il faut ajouter les relations avec différentes familles alliées :

- pour les Huguenin, la famille LAQUIERE, du côté maternel,

- pour les Baldou, les familles DENIS de KEREDERN de TROBRIAND, DENIS de LAGARDE, BOAL et de BEAUHARNAIS, du côté paternel, la famille NICOLAS, du côté maternel.

 

 

 

 

Tout aussi imparfait qu’il soit, je souhaite que ce document soit lu par tous les membres actuels des familles concernées, et qu’il puisse servir de mémoire pour les plus jeunes.

Quant à la suite qui pourra lui être donnée, dans les années à venir, elle appartient à celui, ou à celle, de nos enfants et petits-enfants, qui voudra bien l’écrire.